Gérer son budget de mariage

Gérer son budget de mariage

En principe, tout est permis lors du plus beau jour de votre vie, quitte à faire des dépenses folles. Il est pourtant hors de question de vous laisser trop aller quand il s’agit de votre finance, parce qu’il est clair que votre vie ne se limite pas uniquement au jour de votre mariage. Le prix des préparatifs est également une autre raison pour bien gérer son budget. Pour éviter les mauvaises surprises, nous vous recommandons de lire cet article en intégralité.

Par où commencer ?

Pour établir le budget de votre mariage, faites une liste de tout ce que vous rêvez pour votre mariage sans vous préoccuper du coût dans un premier temps. Certaines personnes pensent que certaines prestations peuvent être exorbitantes, mais en réalité, elles ne le sont pas du tout. Il est possible qu’un hélicoptère ne coûte pas plus cher qu’une belle voiture.

Ensuite, étudiez la somme que vous allez attribuer à votre budget mariage à partir d’un fichier Excel ou vous noterez tous les postes de dépendent nécessaires. Essayez en même temps de supprimer ceux dont vous pouvez vous passer jusqu’à ce que vous parveniez à l’enveloppe budgétaire idéale. C’est à partir de ce moment que vous allez devoir faire des concessions : rayer les moins utiles et garder l’essentiel. Vous pouvez ainsi choisir vos prestataires, vos menus et votre décoration en fonction de votre budget.  Très important : les futurs mariés doivent se concerter et se mettre d’accord sur le budget qu’ils vont allouer. Cela évitera les disputes inutiles.

Les dépenses essentielles à prévoir

Lorsque vous prenez une feuille de papier, les rubriques les plus importantes doivent y être inscrites :

  • Le nombre d’invités, qui est fixé lors de la réunion des familles des futurs mariés, on déterminera également par l’occasion la salle de réception de mariage
  • Le style du mariage : le thème ou l’ambiance dans le lieu de célébration
  • Le traiteur : une décision doit être prise pour savoir si les festivités sont suivies d’un vin d’honneur, d’un buffet ou d’un dîner assis.
  • Vins et champagne : si certains traiteurs n’ont aucun problème à ce que vous apportiez vos propres vins et vos champagnes, d’autres par contre mettent en place le droit de bouchon pour les consommations sur place. Cela peut considérablement augmenter votre budget. Surveillez de près !
  • Les tenues des mariés : si vous avez l’intention de louer les costumes ou de les faire fabriquer par des couturiers
  • Le coiffeur et maquilleur : avant le jour J, vous devez faire plusieurs essais.
  • Le cortège de mariage: ici, le nombre de vos enfants d’honneur doit être pris en compte. En règles générales les cravates et les accessoires dédiés aux garçons et aux filles sont également classés dans cette rubrique, tandis que les tenues sont à la charge de la mariée.
  • Les alliances : si vous voulez réaliser de grosses économies, achetez des alliances moins cher. Vous pouvez retrouver sur le marché des alliances en or classique pour 120 à 200€.
  • La location de voiture ou la calèche : les prix peuvent varier en fonction des modèles que vous voulez. Le chauffeur que vous allez engager aussi doit être rémunéré. Mais si vous voulez limiter les dépenses, vous pouvez toujours demander à un ami ou un oncle qui se fera un plaisir de conduire  les mariés.
  • L’animation : pensez aux frais de prestations du DJ, et/ou à la location de matériel si ce dernier n’en dispose pas.

Recourir aux services d’un professionnel

Engager un professionnel dans l’établissement du budget prévisionnel marital est un plus pour la sécurité et permet de tout anticiper en toute sérénité. Bien souvent, les organisateurs de mariage connaissent les prix imposés par les autres prestataires. Ils sont donc plus expérimentés et plus enclins à vous orienter sur le genre de prestataires à engager. N’hésitez pas à faire une comparaison entre les devis estimatifs des prestataires différents afin d’obtenir un budget de mariage cohérent.

Qui paie la note ?

 Si avant les parents étaient chargés de financer l’intégralité du mariage, ce n’est plus le cas de nos jours. Les mariés prennent eux même en charge leur union afin d’éviter le choix que peuvent parfois imposer les parents. Il arrive aussi que les mariés s’occupent de payer la note de leurs invités et fassent participer leurs parents pour les convives de ces derniers.

Les conseils pour ne rien oublier

 

Au bout du compte, vous devez clôturer votre budget. Vous avez à ce moment, souvent peur d’avoir omis quelque chose, car il n’est pas rare de se retrouver avec des imprévus. Pour éviter ce désagrément, vous pouvez recourir à des calculateurs sur des sites comme www.le-mariage.com par exemple. Cet outil vous permet de vous informer sur la répartition de vos dépenses à partir de votre budget global et du nombre de vos invités. Et malgré le fait que votre budget soit bouclé, il arrive toujours qu’il dépasse un peu. Ce qu’il faut faire dans ce cas, c’est de prévoir dans votre feuille de calcul, une case pour les imprévus. Ils correspondent en général à 10% du budget total.

Bref, si vous suivez votre budget prévisionnel à la lettre, vous éviterez des achats impulsifs et inutiles. Si vous êtes tenté d’acheter telle ou telle chose, posez-vous des questions sur le coût de chaque chose et comparez. Par exemple, même si le coût d’un faire-part d’1€ vous parait anodin, additionné, pour le compte de 100 invitations, cela correspond à une petite fortune.

Le budget à prévoir pour votre mariage

Quand vous naviguez sur le web, vous constaterez que le budget moyen d’un mariage et de 12 000 euros. Plusieurs facteurs doivent être mis en évidence. Si vous prévoyez d’inviter le minimum de personnes, il n’est pas nécessaire de calculer selon le nombre de vos convives, car les frais fixes comme les tenues des mariés, la location du restaurant de mariage ne concernent pas les invités. Prévoyez une fourchette de 10 000 à 15 000€ pour un mariage correct au prorata du nombre de vos convives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *